L'Histoire de la Briqueterie

plan briqueterie

1898

En 1898, Edouard Cacheleux, entrepreneur et fabricant de briques, est autorisé à installer une briqueterie au bord de la Route de Paris, à 5 km du centre de Lisieux. L’établissement s’équipe alors d’un four temporaire à la flamande et de quelques hallettes de séchage. Ce premier four alimente la construction d’un four continu à feu mobile (type Hoffmann) des ateliers, bureaux d’exploitation et habitats.

1902

Un four continu à galerie de type hoffmann vient remplacer
le four en plein air initial.

1903

Construction de logement et d'un bâtiment abritant une machine
à vapeur.

1912

M. Vantorte succède à M. Cacheleux mais la fabrique doit fermerpendant le Grande Guerre.

1920

Louis Viévard, entrepreneur au Havre, s’en rend acquéreur en 1920. A sa mort, en 1932, sa veuve fait appel à Albert Lagrive qui recrute alors des ouvriers.

Lettre Lagrive

1932

A la mort de M. Vievard, sa veuve fait appel à Albert Lagrive,
qui recrute alors des ouvriers, et fait reconstruire le four.

Maison en ruine

1944

Après les combats de l’été 1944 et la réparation Des dommages causés à l’entreprise, celle-ci Connait des années de prospérité grâce Notamment à la reconstruction de Lisieux.

1958

Un excavateur remplace l'extraction traditionnel à la pelle et à la pioche.

1962

Construction de l'actuel bâtiment de fabrication abritant entrepôt industriel
et machines de façonnage. Au milieu des années 1960, l’établissement se modernise ; un nouvel atelier de façonnage est construit et est doté de nouvelles machines.

tube sécheur

Depuis 1966

L'argile est séchée sous abri puis dans un tube sécheur afin de permettre la fabrication, à sec, de briques au moyen d’une presse circulaire.